nl

La gouvernance

La notion de responsabilité sociétale est indissociable d’une bonne gouvernance.

Cette bonne gouvernance induit la prise en compte des intérêts des parties prenantes dans le cadre d’une gestion saine et prudente, dans un cadre légal et administratif strict.

En vue d’assurer cette bonne gouvernance, Ethias a mis en place une administration et un contrôle interne performants.

Politique d'intégrité

La politique d’intégrité d’Ethias est directement fixée par le Comité de direction.

Cette politique est actualisée selon le développement de l’activité et selon l’évolution des risques auxquels l’entreprise est exposée.

La ligne de conduite des collaborateurs d’Ethias et les objectifs de l’entreprise découlent directement de cette politique d’intégrité, qui définit les obligations à l’égard des assurés, les règles à respecter et les mesures internes mises en place.

Le Comité de direction est composé de Philippe Lallemand (CEO - Directions Collectivités), Benoit Verwilghen (vice-CEO), Cécile Flandre (Chief Financial Officer), Frank Jeusette (Chief Risk Officer), Luc Kranzen (Directions Particuliers), Brigitte Buyle (CIO).

Fonctions de contrôle indépendantes

  • Audit interne :
    L'audit a pour objectif de vérifier l’application effective des procédures de contrôle interne, d’évaluer la performance de ces contrôles internes et d’en assurer la promotion.

  • Compliance
    La compliance évalue la conformité des politiques, codes de conduite et procédures internes face aux obligations légales et aux "best practices" du secteur.

  • Contrôle actuariel
    Il statue sur les aspects actuariels de la gestion des risques et conseille le Comité de direction (dont le Chief Risk Officer en particulier).

  • Risk Management
    Ses missions sont structurées en différents points d’action :
    • Définir les politiques spécifiques de gestion des risques et les systèmes de limites qui s’y appliquenty rel.
    • Identifier et suivre les risques auxquels est exposée Ethias.
    • Identifier, mesurer et établir les traitements à appliquer en cas de risque.
    • Participer au processus de décision opérés par les comités de gestion de risques (tout en conservant un avis indépendant par rapport à ces comités).
    • Rapporter au Comité de direction de manière indépendante quant au profil de risque de l’entreprise et l’adéquation de ce profil avec le risk appetite.
    • Développer le modèle quantitatif interne et intégrer celui-ci dans le système de gestion des risques.
    • Assister et conseiller les organes de décision.
    • Sensibiliser tous les collaborateurs et développer une culture de maîtrise des risques au sein de l’entreprise.
    • Apporter son support à la première ligne de défense dans la résolution des problèmes.
Pour une visualisation optimale de notre site internet, nous conseillons d’utiliser une version plus récente de votre navigateur.
Mozilla Firefox, Google Chrome ou Internet Explorer