Déclarer un sinistre

Comment éviter les embouteillages ? Quelques bons plans !

Comment éviter les embouteillages ? Quelques bons plans !

Mobilité - 02/10/2017
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

 

Les embouteillages, quel cauchemar !

En 2016, les Belges ont passé en moyenne 21h dans les files, et jusqu’à 41h à Bruxelles. Que de temps perdu, d’énervement et de pollution inutiles, sans parler du coût hallucinant que cela représente. Quelque 120 milliards d’euros, rien que dans l’Union européenne ! Alors, voici quelques astuces bien utiles pour essayer de les éviter. Merci qui ? Merci Ethias.

 


Règle n°1 : anticiper
 

Planifier son trajet avant de partir, et si nécessaire décaler ses rendez-vous pour éviter les heures de pointe : une excellente idée. Un petit coup d’œil avant vous fera gagner beaucoup de temps après ! Où regarder l’état du trafic en live ?

 

- Le site de la police fédérale : embouteillages, accidents, travaux… tout y est. Et même les parcours des courses cyclistes. Pratique pour éviter de se retrouver à l’arrêt pendant une demi-heure !

- Le mobilinfo de la RTBF ou RTL Mobilité

Google Maps : sélectionnez ‘Trafic’ dans le menu en haut à gauche de la page.

- Autres alternatives : les sites tels que Mappy ou ViaMichelin.

- Vous devez circuler à Bruxelles ? Jetez un œil aux caméras routières de la ville. Vous pourrez ainsi vous rendre compte en images de la congestion du trafic.

 


Règle n°2 : utiliser les apps gratuites
 

La plus populaire aujourd’hui est sans conteste l’app Waze. Son atout ? Elle vous permet de déjouer le trafic grâce aux infos de ses utilisateurs. Autres incontournables : Google Maps, Inrix, Mappy, ViaMichelin, V-Traffic… ou très utile si vous partez en vacances en France, Bison Futé.

 

© Dan Gold

 


Règle n°3 : emmener vos fidèles alliés
 

- Votre GPS : il affiche le temps de retard et vous suggère des parcours alternatifs en temps réel. Petit conseil : n’oubliez pas de le mettre à jour régulièrement.
 

- Votre Coyote. Ici, ce sont les utilisateurs de la communauté Coyote qui remontent l’info en live. Ralentissements, accidents, conditions dangereuses, rien ne leur échappe… Une sorte d’entraide entre conducteurs, quoi !


 

Règle n°4 : écouter les flashs info trafic à la radio
 

Vous préférez écouter votre musique ? Activez la fonction TA (Traffic Announcement) de votre autoradio. Celui-ci interrompra automatiquement votre musique à chaque flash info trafic diffusé par la chaîne que vous aurez sélectionnée.


 

Règle n°5 : éviter les grands axes
 

Certains itinéraires alternatifs un rien plus longs en distance peuvent vous faire gagner un temps précieux. Mais attention aux raccourcis qui n’en sont pas ! Par exemple, traverser Bruxelles par le centre semble plus court à vol d’oiseau, mais vous perdrez un temps fou en voiture !


 

Règle n°6 : penser aux moyens de transport alternatifs
 

Rien de tel que les transports en commun (d’autant plus s’ils roulent sur site propre), le vélo, la moto ou le scooter pour faire un pied de nez aux bouchons. Pensez aussi au covoiturage avec des collègues et au télétravail.

 

© Rudy and Peter Skitterians

 


Règle n°7 : adopter une bonne conduite
 

Pluie, accidents, heures de pointe, dépassements incessants… sont autant de facteurs qui ralentissent le trafic. Au volant, veillez à respecter certaines règles de conduite.

 

Le saviez-vous aussi ? Le principe de la tirette est obligatoire en Belgique depuis 2014.)

 

Et enfin, la question que tout le monde se pose : la file de gauche est-elle la plus rapide ? Des chercheurs néerlandais prétendent que dans 40% des cas, oui. Alors qu’une autre étude menée par les universités de Toronto et de Stanford a conclu qu’au bout du compte, les voitures progressaient au même rythme, quelle que soit la file ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous communiquer des informations et offres personnalisées.

En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation.

Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus