Déclarer un sinistre

Quelles options sécurité choisir pour votre nouvelle voiture ?

Quelles options sécurité choisir pour votre nouvelle voiture ?

Mobilité - 06/10/2017
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email


Certaines options réduisent les risques d’accident. L’aide à la conduite est d’ailleurs de plus en plus plébiscitée par les instances européennes pour rendre nos routes plus sûres. Si vous achetez une nouvelle voiture, dans quelles options devriez-vous investir ?

 

L’équipement qui va devenir obligatoire

Dès avril 2018, la Commission européenne obligera les constructeurs automobiles à intégrer l’eCall à toutes les voitures. Ce système envoie un appel automatique vers les services d’urgence en cas d’accident grave. D’ici là, ce système est en option.

 

Les recommandations de la Commission européenne

Avec son étude sur les dispositifs de sécurité d’une voiture, la Commission aimerait rendre obligatoires certaines aides à la conduite. Rien n’est encore décidé mais cela laisse entrevoir les options qui rendent votre conduite et la route plus sûres.

 

- Le détecteur de somnolence ou de distraction. Ce système d’aide à la concentration vous conseille de faire une pause lorsqu’il détecte les premiers signes de fatigue (vous clignez souvent des yeux). Utile lorsque l’on sait que l’endormissement est la première cause d’accident mortel sur autoroute.

 

- Le freinage automatique d’urgence. Particulièrement utile en ville. Ces systèmes d’avertissement de collision activent automatiquement les freins s’il y a un risque de collision avec un véhicule devant ou qu’un incident est détecté.

 

Freinage automatique d’urgence

© InstaWalli

 

- L’aide au maintien de la trajectoire.
Ce système vous alerte lors d’un franchissement involontaire d’une ligne blanche. Selon une étude de Trace (Traffic Accident Causation in Europe), ce dispositif réduirait les accidents avec blessures graves de 5,67 %. Comptez en moyenne 600 € pour cette option.

 

- Ladaptation intelligente de la vitesse ou cruise control adaptatif. Ce régulateur de vitesse adaptatif règle la vitesse de votre véhicule, dans le but d’avoir toujours une distance de sécurité avec le véhicule qui précède. Toujours selon Trace, ce dispositif permettrait de réduire de 17 % la mortalité sur nos routes. Comptez en moyenne 400 € pour cette option.

 

- Le dispositif de détection des piétons et des cyclistes. Ce dispositif, lié aux systèmes automatiques de freinage d’urgence, détecte les cyclistes et les piétons et réagit en cas de collision imminente.


Détection des piétons et cyclistes
 

L’airbag pour piétons. Ce dispositif permet à un airbag de sortir de l’avant de la voiture, couvrant une bonne partie du pare-brise. Le capot se soulève également légèrement afin de réduire l’angle de collision entre le piéton et la voiture. En cas de collision avec un piéton, l’airbag se gonfle automatiquement, réduisant ainsi l’impact de la tête du piéton sur l’avant de la voiture.

 

- Citons également : l’affichage du freinage d’urgence (feux stop clignotants en cas d’arrêt d’urgence), le signal de rappel du port des ceintures sur tous les sièges, la détection arrière (recul) des personnes situées derrière le véhicule et le contrôle de la pression des pneumatiques. Selon une étude de Bridgestone, des pneus sous-gonflés et détériorés entraînent, chaque année en Europe, 15 % des accidents mortels sur autoroute en été.

 

D’autres technologies qui pourraient être utiles pour votre sécurité

 

- Une technologie qui bloque les apps sur votre smartphone lorsque vous conduisez. Rappelons que, selon l’IBSR, l’utilisation d’un kit mains libres multiplie par 4 le risque d’accident par rapport à une situation sans appel.

 

- La détection des angles morts. Avec cette technologie, un petit triangle orange s’allume au bas de votre rétroviseur lorsqu’un véhicule est dans votre angle mort.

 

- L’affichage tête haute. Les données qui sont nécessaires à votre conduite sont projetées au niveau de la partie inférieure du pare-brise. Vous n’avez donc plus besoin de baisser la tête pour regarder votre tableau de bord et vous ne quittez plus la route des yeux.

 

- Les phares adaptatifs. L’intensité de l’éclairage de vos phares se modifie en fonction de la luminosité ambiante. Là encore, plus besoin de chipoter à votre tableau de bord et donc de porter votre attention à quelque chose d’autre que la route.

 

- Quant à l’aide au stationnement, les avis sont partagés. Si certains y voient une révolution, d’autres pensent que les systèmes méritent d’être améliorés. Parlez-en avec votre concessionnaire lors de l’achat de votre véhicule. Et surtout, n’hésitez pas à l’essayer vous-même lors d’un test de la voiture.

 

- L’ABS (assistance au freinage avec maintien de la direction), l’EPS (l’anti-dérapage) et l’ASR (l’anti-patinage) étaient, il y a encore quelques années, des options coûteuses sur vos voitures. Maintenant, elles équipent chaque nouveau véhicule vu l’avantage certain en matière de sécurité. Ne faites donc pas passer la sécurité en second plan. Équipez-vous des options conseillées par la Commission européenne et soyez en avance sur votre temps.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous communiquer des informations et offres personnalisées.

En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation.

Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus