Votre assurance auto intervient-elle en cas de perte totale ?

Votre assurance auto intervient-elle en cas de perte totale ?

Mobilité - 15/02/2019
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email
Image(s) licensed by Ingram Image
 

Votre voiture a terminé sa course dans un arbre. À part une grosse frayeur et quelques ecchymoses, personne n’est blessé heureusement. Votre véhicule par contre n’est plus en état de reprendre la route. Le verdict de votre assurance tombe deux jours plus tard : sinistre total. Votre voiture est bonne pour la casse. Qu’est-ce qui se passe maintenant ? Allez-vous recevoir une indemnisation ? Et de combien ? Regardons ça ensemble.

 

Perte totale, ça signifie quoi ?

En gros : que votre voiture est irréparable après le sinistre. Toutefois, il faut faire le distinguo entre une perte totale « technique » (réparer n’est pas une option car votre véhicule n’offrirait plus suffisamment de garantie au niveau de la sécurité) et « économique » (le coût de la réparation est plus élevé que ce que vaut encore votre véhicule). Enfin, on parle aussi de perte totale quand votre véhicule volé n’a pu être retrouvé dans les 30 jours suivant votre déclaration de sinistre.


Mon assurance auto va-t-elle m’indemniser ?

Ici, tout dépend de qui est responsable de l’accident et du type d’assurance auto que vous avez souscrite.

 

Premier cas de figure : vous n’êtes pas responsable de l’accident.

Les experts mandatés par les deux parties arrivent à la même conclusion : votre responsabilité n’est nullement engagée. La règle est alors très simple : c’est l’assurance R.C. de la partie adverse qui doit vous indemniser. Si elle rechigne, n’hésitez pas à faire appel à la garantie Protection juridique de votre assurance auto (si vous avez souscrit cette option). Leurs avocats sommeront la compagnie d’assurance récalcitrante à vous verser l’indemnisation à laquelle vous avez droit.

 

Deuxième cas de figure : vous êtes en tort.

> Votre voiture est couverte par une R.C. sans omnium 

La R.C. ne couvre jamais les dommages occasionnés à votre propre véhicule. Vous ne pourrez donc prétendre à aucune indemnisation. Il ne vous reste plus qu’à contacter un acheteur d’épaves pour négocier un bon prix de reprise.

 

> Votre voiture est couverte par une Mini Omnium 

La Mini Omnium couvre uniquement le vol, l’incendie, les bris de vitres, les forces de la nature et les heurts avec un animal. Conclusion : si vous êtes responsable de l’accident, vous ne recevrez aucune indemnisation. Par contre, si votre véhicule a été volé depuis plus de 30 jours ou si par exemple il a été violemment endommagé par le passage d’une tempête et qu’il est déclaré irréparable, vous pourrez bel et bien compter sur votre Mini Omnium. C’est donc au cas par cas.

 

> Votre voiture est couverte par une Mini Omnium Plus / Omnium / Omnium Plus

Là, pas de débat : votre assurance vous indemnise, même si vous êtes complètement en tort !

 

A combien s’élèvera votre indemnisation ?

C’est l’âge de votre véhicule qui va déterminer le montant. Car plus votre voiture vieillit, plus elle perd de sa valeur. C’est ce qu’on appelle la dépréciation.

 

Pour calculer le montant de votre indemnité, votre assurance va donc se baser sur la valeur de votre véhicule indiquée dans votre contrat au moment de la signature. Et de cette valeur, elle va déduire le pourcentage qui correspond à la dévaluation de votre véhicule. Mais attention, si votre véhicule a plus de 6 ans, la règle change : ici, on oublie les calculs savants ; vous recevez une somme équivalente à la valeur réelle de votre voiture au moment du sinistre, déterminée par un expert.

 

 

Un exemple concret pour y voir plus clair ?

Imaginons :  votre voiture est assurée par une Omnium Plus pour une valeur de

18.500 euros. Elle a 3 ans et 2 mois (soit 38 mois) au moment du sinistre. Votre indemnité s’élèvera donc à 15.108 euros.

 

-0 % = 18.500 € (>30e mois)

-2,5 % = 18.037,5 € (31e mois)

-2,5 % = 17.586,6 € (32e mois)

-2,5 % = 17.146,9 € (33e mois)

-2,5 % = 16.718,2 € (34e mois)

-2,5 % = 16.300,3 € (35e mois)

-2,5 % = 15.892,8 € (36e mois)

-2,5 % = 15.495,4 € (37e mois)

-2,5 % = 15108,1 € (38e mois)

 

 

Quid de l’épave du véhicule ?

Votre assurance se charge de la vendre. Vous devez donc lui remettre tous les documents de bord, les clés, cartes codées et autres du véhicule. Et comme l’assurance se charge de toutes les démarches, c’est elle qui garde le produit de la vente.

 

Cependant, si vous préférez conserver l’épave ou la vendre vous-même, sa valeur (= le montant le plus élevé proposé par un acheteur) sera déduite de votre indemnité.

 

Dans tous les cas, n’oubliez pas de renvoyer votre plaque d’immatriculation à la DIV et de résilier votre contrat d’assurance auto par écrit. Cela vous évitera de continuer à payer votre taxe de circulation et votre assurance pour rien.  Sauf si vous remplacez votre véhicule. Dans ce cas, il vous suffit de communiquer les données de votre nouveau véhicule à votre assurance qui mettra à jour votre contrat et vous enverra une nouvelle carte verte. Elle contactera aussi la DIV pour qu’elle vous fasse parvenir un nouveau certificat d’immatriculation.

 

Ethias met-elle à notre disposition un véhicule de remplacement ?

Oui. Votre contrat d’assurance Auto inclut automatiquement la garantie Mobility. Ce qui veut dire que vous recevez gratuitement un véhicule de remplacement durant 6 jours en cas de perte totale si vous êtes en droit. Et même si vous êtes en tort à condition d’être couvert en Dégâts Matériels par une Omnium ou une Omnium Plus. Vous avez souscrit l’option « Mobility Maxi » ? Dans ce cas, vous disposez immédiatement d'une voiture de remplacement pour une période de 30 jours en cas de perte totale, que votre véhicule soit volé ou déclassé.

 

En savoir plus sur l'assurance Auto Ethias ... 
Voir aussi ...
Avez-vous trouvé cet article utile ?
Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous proposer du contenu adapté, tel que notamment des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus