5 raisons de souscrire une assurance hospitalisation

5 raisons de souscrire une assurance hospitalisation

Famille - 19/03/2019
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

Image(s) licensed by Ingram Image
  

Devoir entrer à l’hôpital pour une maladie ou une opération est déjà source de stress. Auquel s’ajoute souvent le stress de la facture à la sortie. Car même si votre mutuelle prend en charge une partie des frais, elle ne rembourse pas tout, loin de là ! Résultat, vous risquez de vous retrouver avec une note salée sur les bras. Avec l’assurance hospitalisation, vous n’avez pas ce souci et vous pouvez vous concentrer sur la seule chose qui importe : votre santé !

 

Pourquoi l’assurance hospitalisation est-elle un must ?

 

#1 Parce que personne n’est à l’abri d’un souci de santé

La santé, c’est la chose la plus précieuse. Et qu’on soit enfant, étudiant, dans la force de l’âge ou retraité, on peut tous être confrontés un jour ou l’autre à une hospitalisation à cause d’une maladie ou d’un accident. Et la facture peut vite grimper en flèche ! Par exemple, une hospitalisation de 4 jours pour une crise d’appendicite coûte environ 2.000 euros à la sécurité sociale. Mais aussi entre 130 et 500 euros à charge du patient selon le type de chambre qu’il a choisi. Un accouchement ? En moyenne, comptez ± 4.000 € (voie basse) et ± 5.500 € (césarienne), dont près de 30 % ne sont pas remboursés par la mutuelle.

 

Sans assurance hospitalisation, il faudra puiser dans vos économies. De plus, nous vivons de plus en plus longtemps. Ce qui augmente logiquement la probabilité de vivre plusieurs séjours à l’hôpital au cours de sa vie.

 

Le savez-vous ?

En Belgique, près de 8 millions de Belges sont déjà couverts par une assurance hospitalisation ! Et vous ? >

 

#2 Parce que votre mutuelle ne rembourse pas tout

Bien sûr, en Belgique nous avons la chance de pouvoir compter sur un système de sécurité sociale solidaire qui prend en charge une bonne partie des dépenses médicales. Et ce, via l’assurance soins de santé obligatoire (c.-à-d. la mutuelle). Mais celle-ci ne rembourse pas tout, notamment en cas d’hospitalisation. 20 % des frais de soins de santé restent à charge des patients !

 

Et c’est là que l’assurance hospitalisation entre en action : pour vous rembourser de nombreux frais médicaux que votre mutuelle ne prend pas en charge dans le cadre de votre hospitalisation. Ce qui veut dire votre quote-part personnelle (ticket modérateur) mais aussi les suppléments d’honoraires des médecins et de frais de séjour si vous séjournez dans une chambre à un lit, les médicaments non remboursés, les nouvelles techniques médicales, les bandages et dispositifs d’aide comme les prothèses ou les pompes anti douleurs, les soins ambulatoires avant, pendant et après votre hospitalisation, l’installation d’un lit supplémentaire pour vous dans la chambre de votre enfant...

 

Mutuelle vs assurance hospitalisation : ce n’est pas pareil. Lisez ceci >

 

Attention !

L’assurance hospitalisation rembourse principalement les frais liés aux soins de santé. Les dépenses non médicales comme les communications téléphoniques, le wifi ou la location d’un téléviseur ou d’un frigo ne sont généralement pas remboursées. L’assureur peut également appliquer une franchise (une partie des frais est alors à votre charge). Enfin, certaines prestations ne sont jamais couvertes, comme les traitements esthétiques ou de rajeunissement. Lisez donc bien les conditions générales de votre contrat.

 

#3 Parce qu’une chambre individuelle coûte jusqu’à 5 fois plus cher !

Vous avez envie de profiter du confort d’une chambre individuelle, et cela se comprend. Mais attendez-vous à payer une facture bien plus élevée. En effet, les hôpitaux pratiquent des prix différents si vous logez dans une chambre à 1 lit, à 2 lits ou en chambre commune.

 

Résultat : le coût d’une hospitalisation classique en chambre individuelle peut vous coûter jusqu’à 5 fois plus cher qu’en chambre double ou commune. Car en plus des suppléments de frais de séjour facturés par l’hôpital, le médecin a le droit de vous facturer des suppléments d’honoraires : jusqu’à 3x le remboursement de votre mutuelle. Et cela vaut aussi pour les hospitalisations de jour ! Seule exception : ces suppléments tombent si votre séjour dans une chambre à 1 lit résulte d’une nécessité médicale (mise en quarantaine par ex.) ou de l’indisponibilité de chambre à 2 lits ou commune.

 

Avec l’assurance hospitalisation, vous pouvez récupérer sur vos deux oreilles après votre opération, votre accouchement ou votre traitement médical : les suppléments liés à votre chambre individuelle à l’hôpital sont supportés partiellement ou en grande partie (cela dépend de la qualité du contrat) par votre assurance. Un soulagement, non ?

 

Combien coûte une hospitalisation ?

Votre facture comporte généralement quatre grands postes : les frais de séjour (chambre, repas, entretien…), les honoraires des médecins et du personnel soignant, les médicaments et les prestations techniques. De plus, le prix peut varier fortement en fonction de l’hôpital et du type de chambre choisis. Comparez les tarifs pour une journée d’hospitalisation de tous les hôpitaux belges ici.

 

#4 Parce que les maladies graves sont souvent aussi remboursées

Cancer, sclérose en plaque, diabète, maladie de Parkinson… des maladies lourdes qui nécessitent de longs traitements aux coûts souvent extrêmement élevés. Entre les examens, les consultations, les séjours à l’hôpital, les traitements, les soins de confort, les déplacements… cela peut vite peser sur le budget d’un ménage qui doit déjà souvent faire face à une perte temporaire de revenus pendant la maladie.

 

Heureusement, les meilleures assurances hospitalisation prennent aussi en charge les soins médicaux liés à toute une série de maladies graves (la liste varie d’un assureur à un autre) pendant toute la durée de la maladie, même lorsque les soins ne nécessitent pas d’hospitalisation. Ethias en couvre 33, c’est davantage que la plupart des assureurs. De plus, en cas d’hospitalisation pour maladie grave, notre assurance Hospi Quality+ vous rembourse une série d’aides non médicales à domicile ou de produits esthétiques en lien avec votre maladie (par ex. un foulard, un turban ou une crème hydratante).

 

Attelles, béquilles, prothèses, soins ambulatoires : l’assurance hospitalisation les rembourse aussi.

 

#5 Parce que vos frais ne se résument pas à la facture d’hôpital

L’intervention de l’assurance hospitalisation ne se limite généralement pas à votre séjour dans l’enceinte de l’hôpital. Elle peut aussi prendre en charge les soins liés à votre hospitalisation avant et après celle-ci, et ce pendant plusieurs mois. C’est ce qu’on appelle les soins ambulatoires. Cela peut notamment comprendre les consultations préopératoires et de contrôle, les analyses de sang, les examens d’imagerie médicale, les soins infirmiers à domicile, les séances chez le kiné, le psy ou la sage-femme, les médicaments et les pansements, le matériel médical comme les attelles, les béquilles, les prothèses, la location d’un lit médical à la maison… pour autant bien sûr que tous ces frais soient directement liés à la raison de votre hospitalisation.

 

De retour à la maison, vous avez besoin de séances d’acupuncture ou d’ostéopathie pour soulager votre douleur ou de soins postnatals après votre accouchement ? Avec une assurance hospitalisation de qualité, vous pouvez aussi compter sur un coup de pouce à ce niveau-là.

 

En résumé !

L’assurance hospitalisation vous rembourse la plupart du temps :

  • les frais d’hospitalisation, après intervention de votre mutuelle ;
  • les frais médicaux pour une période déterminée avant et après votre séjour à l’hôpital, pour autant qu’ils soient directement liés à votre hospitalisation ;
  • les frais médicaux liés à une série de maladies graves, même si les soins ne nécessitent pas une hospitalisation ;
  • certains frais non remboursés par la mutuelle.

 

Attention : les montants et plafonds d’intervention peuvent varier d’un assureur à l’autre.

Découvrez l’assurance Hospi Quality+ d'Ethias
Avez-vous trouvé cet article utile ?
Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous proposer du contenu adapté, tel que notamment des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus