À quoi va carburer votre prochaine voiture ?

À quoi va carburer votre prochaine voiture ?

Mobilité - 12/12/2019
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

Image(s) licensed by Ingram Image

 

Vous êtes sur le point d’acheter une nouvelle voiture. Mais quel carburant choisir : essence, diesel ou gaz ? Ou laisserez-vous parler votre fibre écologique en optant pour une hybride ou une électrique ? Quelle est la motorisation la plus intéressante pour vous, l’environnement et votre portefeuille ? Pour vous aider à peser le pour et le contre, voici un résumé des avantages et des inconvénients des différents types de carburant.

 

Essence, diesel, électrique, hybride, CNG... quel moteur choisir ?

Avant de vous pencher sur le choix cornélien du carburant, posez-vous ces questions : combien de kilomètres parcourez-vous chaque année ? Dans quelles conditions : courtes distances en ville, souvent dans les bouchons, ou longs trajets sur autoroute ? Pour quel usage : privé ou professionnel, véhicule principal ou d’appoint ? Enfin, de quel budget disposez-vous pour l’achat de votre nouveau véhicule, les dépenses d’énergie, les coûts d’entretien et les taxes ? Ces réponses vous permettront de mieux cerner vos besoins et doivent guider votre choix.

 

Rappelez-vous également que moins le carburant est cher à la pompe, plus le coût d’achat du véhicule est généralement élevé. Par exemple, rouler à l’électrique coûte moins cher à l’usage mais la voiture est bien plus onéreuse qu’un modèle similaire à l’essence. Arriverez-vous à rentabiliser votre investissement ?

 

1. ESSENCE

Le choix de la raison si vous roulez moins de 15.000 km par an ou parcourez plutôt de courts trajets.

 

Avantages

  • Les voitures à essence sont moins chères à l’achat.
  • Elles émettent moins de particules fines et sont moins bruyantes qu’une diesel.
  • En général, elles sont aussi plus avantageuses au niveau des coûts d’entretien.
  • En plus, le prix à la pompe est devenu plus intéressant que le diesel !
  • Le moteur atteint rapidement sa température de fonctionnement. Du coup, si vous effectuez des petits trajets (moins de 25 km), essentiellement en ville, l’essence s’impose.

 

Inconvénients

  • Les moteurs à essence sont plus gloutons que les modèles diesel ou électriques, même si les constructeurs réduisent la cylindrée des moteurs pour limiter leur consommation.
  • Les voitures à essence ont aussi une durée de vie plus limitée. Comme leur moteur tourne à un régime plus élevé, il s’use plus rapidement.
  • Les moteurs à essence produisent plus de C02, ce qui a un impact sur le réchauffement climatique.

 

En bref : vous rendre au supermarché ou conduire les enfants à l’école ? La voiture à essence nouvelle génération est idéale pour vous. À l’achat et à l’entretien, elle est moins chère mais elle consomme plus et s’use plus vite. Elle est donc plus intéressante qu’un diesel, si vous roulez peu et sur de courtes distances.

 

2. DIESEL

Un choix par défaut si vous roulez plus de 40.000 km par an, majoritairement sur autoroute.

 

Avantages

  • Les moteurs diesel consomment moins. Environ 15 % de moins qu’un moteur essence équivalent.
  • Ils ont une durée de vie plus longue et s’usent moins vite car ils tournent à un régime inférieur. Intéressant si vous souhaitez rouler de nombreuses années avec votre voiture.
  • Ils s’adressent essentiellement aux automobilistes qui parcourent de longues distances (plus de 50 km à chaque fois, sur autoroute et hors agglomérations).

 

Inconvénients

  • Les modèles diesel sont plus chers, tant à l’achat (entre 1.000 € et 2.000 € de plus) qu’à l’entretien.
  • Ils ont besoin d’une vingtaine de minutes pour atteindre leur température idéale. Ils ne sont donc pas adaptés aux petits trajets car ils consomment beaucoup plus et les pièces souffrent davantage.
  • S’ils émettent moins de CO2 qu’un moteur essence, ils expulsent plus de particules fines et d’oxyde d’azote que les voitures essence. C’est pourquoi de plus en plus de villes bannissent les vieilles voitures diesel (et les très vieilles voitures essence). Une tendance qui va s’accentuer.
  • Le prix à la pompe dépasse aujourd’hui celui de l’essence !
  • Le diesel n’a plus la cote en termes de revente. Et cela risque d’empirer, compte tenu de la volonté politique de ‘dédieseliser’ le parc automobile à long terme.

 

En bref : une voiture diesel est intéressante si roulez beaucoup et sur de longs trajets. La voiture est plus chère à l’achat et à l’entretien. En plus, il sera bientôt plus difficile de la revendre.  Mais elle a une durée de vie plus longue, vous la garderez donc plus longtemps. Et même si le prix à la pompe a dépassé celui de l’essence, un litre de diesel vous permet de parcourir une plus longue distance qu’un litre d’essence.

 

3. HYBRIDE

Le choix idéal si vous roulez régulièrement dans et autour des villes, avec des variations fréquentes (démarrage, freinage, files…).

Le principe ? Une voiture hybride possède deux moteurs : l’un thermique qui fonctionne à l’essence (parfois au diesel), l’autre électrique qui est alimenté par une batterie. Elle consomme de l’électricité à basse vitesse et du carburant à vitesse plus élevée. Avec l’avantage que lorsque votre voiture utilise le carburant, la batterie électrique en profite pour se recharger toute seule !

 

Avantages

  • Plus écologiques, les hybrides consomment moins de carburant car le moteur électrique prend le relais dès que possible. Vous devez donc faire le plein moins souvent.
  • Elles sont autonomes au niveau électrique. La batterie se recharge toute seule.
  • Les modèles hybrides plug-in (qui se rechargent sur une prise de courant) offrent une meilleure autonomie.
  • Elles sont aussi plus respectueuses de l’environnement à l’usage (moins d’émissions en ville et dans les bouchons, moins énergivores) et plus silencieuses.
  • Les frais d’entretien sont réduits. Le moteur électrique ne doit pas être entretenu et le moteur thermique est moins sollicité et donc s’use moins.
  • Bon à savoir ! Chez Ethias, si vous optez pour un véhicule hybride (max 100 g de CO2/km), vous bénéficiez d’une réduction de 20 % sur votre prime R.C. Auto et/ou votre omnium.

 

Inconvénients

  • Leur coût est plus élevé à l’achat.
  • Le coffre est moins spacieux et le véhicule est plus lourd (à cause des deux moteurs et de la batterie).
  • La batterie électrique contient des métaux lourds. Pas nickel pour l’environnement.
  • Le moteur électrique étant silencieux, les voitures hybrides causent plus d’accidents avec les usagers faibles (piétons, cyclistes, rollers…) et les animaux.
  • Les modèles plug-in disposent d’une meilleure autonomie, certes, mais sont encore rares sur le marché.
  • Les hybrides ne sont pas adaptées pour tracter des attelages lourds comme des caravanes.

 

En bref : la voiture hybride est une parfaite pour la ville, car à basse vitesse elle roule à l’électricité. C’est plus écologique et plus économique. Hors agglomération (sur longues distances), sa batterie se charge automatiquement, pas besoin de vous arrêter à une borne de recharge électrique ! Par contre, son prix reste un sérieux frein, tout comme la perte d’espace et les métaux lourds dans la batterie.

 

4. ÉLECTRIQUE

Le choix de l’avenir, actuellement intéressant si vous roulez principalement en ville.

 

Avantages

  • Les moteurs électriques ne rejettent ne rejettent ni CO2 ni particules fines.
  • Et au niveau performance, ils n’ont rien à envier aux moteurs essence ou diesel.
  • Vous dépensez moins en énergie : recharger la batterie coûte bien moins cher qu’un plein d’essence ou de diesel*.
  • Vous pouvez la recharger chez vous. Il suffit de brancher le câble fourni avec votre véhicule à une prise de terre classique.
  • Certains centres commerciaux ou centres-villes offrent des recharges gratuites ou sans abonnement.
  • La voiture électrique est hyper silencieuse ! Un plus, en termes de pollution sonore et de confort de conduite.
  • Elle est aussi moins chère à l’entretien et à l’utilisation.
  • De plus en plus de choix sur le marché, de la petite citadine au modèle de luxe.
  • Grande souplesse au démarrage et conduite douce.
  • Très intéressante pour les courtes distances, notamment en ville.
  • Petit coup de pouce fiscal (suppression ou réduction de la taxe de mise en circulation par ex. en Flandre et à Bruxelles, meilleur taux de déductibilité pour les indépendants et les entreprises)
  • Bon à savoir ! Chez Ethias, si vous optez pour un véhicule électrique, vous bénéficiez d’une réduction de 30 % sur votre prime R.C. Auto et/ou votre omnium.

 

 * À titre comparatif ! (source : carbu.com, 31.12.2018, Bruxelles)

Essence E10 1,285 €/L > 8,995 €/100 km (conso moyenne de 7L/100km);
Diesel B7 1,396 €/L > 9,772 €/100 km (conso moyenne de 7L/100km)
LPG 0,448 €/L > 4,032 €/100 km (conso moyenne de 9L/100km)
CNG 0,870 €/Kg > 7,83 €/100 km (conso moyenne de 9Kg/100km)
Électricité (domicile) ± 0,25 €/kWh > 5 €/100 km (conso moyenne de 0,20 kWh/km)

 

Inconvénients

  • Vous devez recharger la batterie. Cela signifie qu’il vaut mieux installer un point de recharge chez vous ou qu’il doit y en avoir un proche de chez vous.
  • L’autonomie de la batterie est limitée. Après quelques centaines de kilomètres (cela dépend du modèle), vous devrez la recharger. Elle se prête donc plus aux courtes distances.
  • Autres points faibles : le temps de recharge et le manque actuel de points de recharge ! Même si le réseau est amené à s’étoffer progressivement dans les années à venir, le nombre de bornes de recharge publiques en Belgique est encore insuffisant.
  • À l’heure actuelle, les voitures électriques sont encore très chères.
  • Même si cela évolue peu à peu, le nombre de modèles reste restreint.
  • Moins écologique qu’il n’y paraît ! Les batteries au lithium contiennent des métaux lourds toxiques et l’électricité provient en majeure partie du nucléaire et des énergies fossiles.
  • Comme elles sont silencieuses, on dénombre plus de collisions avec les piétons et les animaux. Vigilance donc !

 

En bref : si vous habitez en ville et parcourez beaucoup de petites distances, la voiture électrique est un must. Elle démarre au quart de tour et est silencieuse. Son grand intérêt ? Elle n’émet pas de CO2 et coûte moins cher à l’usage. Cependant, son autonomie reste limitée et la recharger prend du temps. En outre les points de recharge ne sont pas simples à trouver, même si de plus en plus de villes en installent. Enfin, à l’achat, cette alternative reste encore très chère. À vous de voir si l’investissement en vaut la chandelle !

 

5. LPG/CNG (gaz)

Un bon compromis si vous voulez rouler plus proprement, avec une autonomie maximale.

Le LPG (gaz de pétrole liquéfié) est un mélange de butane et de propane, issu du raffinage du pétrole. Aujourd’hui, il tend à être remplacé par le CNG (gaz naturel comprimé). Pour rouler au gaz, votre voiture doit être équipée d’un réservoir spécifique.

 

Avantages

  • Le gaz LPG est le carburant le moins cher à la pompe. À vous les économies !
  • Ce système est plus propre (moins de gaz polluants) que les carburants traditionnels.
  • Vous disposez d’une grande autonomie, grâce à ses deux réservoirs (gaz et essence).
  • La conduite est plus souple.
  • Vous payez une taxe de mise en circulation réduite.

 

Inconvénients

  • L’installation du réservoir spécifique n’est pas bon marché (environ 2.000 €)
  • Seules les voitures à essence peuvent fonctionner au gaz.
  • Le LPG consomme plus : environ 10 à 20 % de plus que l’essence.
  • Perte de place. Deux réservoirs, c’est plus encombrant.
  • Le tarif devient de moins en moins intéressant à la pompe.
  • Certains lieux (parkings, tunnels…) interdisent leur accès aux voitures qui roulent au gaz.
  • Dur-dur de se ravitailler : le LPG/CNG n’est pas disponible dans toutes les stations-services. La plupart se trouvent en bordure d’autoroute. Pas évident, si vous habitez au fin fond de la campagne ! À l’étranger, c’est encore pire, sauf aux Pays-Bas et en Allemagne.
  • Il faut payer une taxe de circulation supplémentaire.

 

En bref : Le gaz est intéressant si vous voulez réduire votre consommation d’essence avec une énergie alternative moins chère, ainsi que votre impact sur l’environnement. Cependant, l’installation n’est pas donnée et trouver une station-service où faire le plein de LPG/CNG reste un casse-tête. Un bon compromis qui n’est rentable que si vous roulez beaucoup.

 

Conclusion

Moins de 15.000 km/an ? Optez pour une essence. Ou si vos finances le permettent, préférez une électrique. Entre 15.000 et 40.000 km/an ? Si vous roulez le plus souvent en ville ou rarement sur de longs trajets, optez pour une essence, une hybride ou une électrique. En revanche, si vous ne roulez quasi que sur voies rapides, un diesel peut être rentable. Plus de 40.000 km/an ? L’option diesel reste un choix raisonnable sur le court et le moyen terme. Toutefois, vous risquez de ne pas en tirer un bon prix de revente.

 

> Curieux(se) de connaître les émissions de CO2 de toutes les voitures neuves ?

Comparez les modèles ici. Ce site vous indique aussi quelles sont les 20 voitures les plus propres de chaque catégorie.

 

> Un petit tour au Salon de l’Auto ? Voici les questions à vous poser avant d’arpenter les allées du Heysel.

 

Voir aussi...
Avez-vous trouvé cet article utile ?
Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous proposer du contenu adapté, tel que notamment des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus