Véhicule neuf : 4 détails à régler pour prendre la route

Véhicule neuf : 4 détails à régler pour prendre la route

Mobilité - 24/01/2019
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

Image(s) licensed by Ingram Image

 

Le concessionnaire vient de vous appeler : votre voiture flambant neuve est prête et vous attend au garage. Mais quelles sont les démarches à effectuer avant de vous engager sur la voie publique ? Immatriculation, assurance, taxes… voici les 4 formalités à ne pas oublier. Au fait, rassurez-nous, vous avez bien un permis de conduire valide ? ;-)

 

ASSURANCE

Condition sine qua non, votre véhicule doit obligatoirement être assuré par une assurance R.C Auto. Si vous achetez un véhicule neuf, l’omnium est un must car elle vous offrira une tranquillité totale en cas de dégâts matériels. En plus, en cas de perte totale, et selon son âge et la formule omnium choisie, votre véhicule sera indemnisé à 100 %, un détail non négligeable surtout si vous devez rembourser un crédit pour l’achat de votre voiture. Enfin, pensez à souscrire une assistance : toujours très utile en cas de panne, de pneu crevé… Quelle assurance choisir pour votre voiture ? Lisez ceci

 

IMMATRICULATION

Complétez le formulaire de demande d’immatriculation que le vendeur du véhicule vous aura remis et faites-le parvenir à votre assureur. Ensuite, cela va très vite : dès le lendemain (si la demande est effectuée avant 12h30) ou le surlendemain, vous recevrez votre certificat d’immatriculation ainsi que votre plaque arrière. Facile !

 

> Combien coûte une nouvelle immatriculation ?

Pour la délivrance d’une nouvelle plaque de format européen, comptez 30 euros, à payer à bpost au moment de la livraison.

 

Immatriculation - plaque format européen

 

 

CHÈQUE BANCAIRE CERTIFIÉ

Le concessionnaire vous a certainement demandé le paiement d’un acompte (généralement de 10%) lorsque vous avez signé le bon de commande. Mais avant de vous remettre les clefs, vous devrez vous acquitter du solde de la facture. N’oubliez pas de prendre rendez-vous dans votre banque. Celle-ci débitera les fonds de votre compte en échange d’un chèque certifié à remettre au vendeur. Ce chèque doit impérativement être signé par la banque pour être valable.

 

TAXES

Tout propriétaire de véhicule doit s’acquitter de deux taxes : la taxe de mise en circulation et la taxe de circulation.

 

Taxe de mise en circulation :

Il s'agit d'une taxe unique due dès l’instant où vous utilisez pour la première fois votre véhicule sur la voie publique. Vous ne devez entreprendre aucune démarche. Après avoir fait immatriculer votre véhicule, vous recevrez une invitation à payer la taxe de mise en circulation et la première taxe de circulation, en principe dans le courant du mois qui suit.

 

> À combien s’élève la taxe de mise en circulation ?

Tout dépend de la région dans laquelle vous résidez :

Taxe de circulation :

Il s'agit d'une taxe annuelle obligatoire. Vous recevrez donc automatiquement une invitation à la payer chaque année.

 

L’assurance Auto d’Ethias est-elle plus avantageuse pour vous ?

Calculez votre devis et bénéficiez de 2 mois gratuits* la première année

*Voir conditions sur www.ethias.be

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous proposer du contenu adapté, tel que notamment des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus