Vous partez au ski en voiture ? 6 conseils pour un trajet tout schuss !

Vous partez au ski en voiture ? 6 conseils pour un trajet tout schuss !

ingram-copyright

Mobilité - 02/10/2017
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

 

Les Belges qui partent au ski prébiscitent les pistes de France, puis celles de l’Autriche (principalement appréciées par les habitants du Nord), l’Italie et enfin de la Suisse. Pour s’y rendre, la voiture est souvent utilisée : mais attention à la neige ou le froid, qui peuvent vous jouer des tours sur la route !
 

Les pneus neige (ou pneus toutes saisons), les chaînes, le carton épais sur le parebrise et le traditionnel grattoir, vous connaissez probablement déjà. Découvrez donc ci-dessous quelques conseils qui peuvent faire une grande différence en cours de route :

1. Faites un check up de votre voiture et des différents liquides

Faites un contrôle des réservoirs pour les différents liquides à remplir ou vidanger : liquide de frein, huile de moteur, liquide de refroidissement et liquide lave-glace (avec antigel). Achetez aussi des bouteilles de stock. Demandez à votre garagiste quel témoin lumineux sur votre tableau de bord indique un problème avec l’un de ces liquides et où vous devez  les verser.

 

2. Soyez parés en cas de bouchons

Imaginons : vous êtes coincés durant des heures dans les bouchons avec vos amis ou vos enfants. Pas moyen de sortir de la voiture. Pour économiser du carburant et de la batterie, vous devez faire attention au chauffage. Préparez donc des vêtements chauds pour vous réchauffer, voire un sac de couchage ou, moins encombrant, des couvertures de survie. Et pensez à emporter des boissons et de la nourriture en suffisance.


3. Soyez équipés avec le plan de route

Vous suivez le GPS pour arriver à bon port ? N’oubliez pas de télécharger tous les plans des autres pays que vous traversez. Comme ça, vous pourrez utiliser votre appareil hors ligne. On ne sait jamais que la connexion soit mauvaise à certains endroits. Les cartes papier peuvent également être utiles dans ces conditions. Dernière chose : n’oubliez pas les chargeurs du GPS et de votre smartphone à la maison !

 

4. Contrôlez vos papiers avant de démarrer

  • Tous les chauffeurs ont-ils leur permis ? Tous les passagers ont-ils leur carte d’identité ?
  • Avez-vous contracté une assurance voyage ? Si oui, savez-vous qui appeler en cas d’accident ?
  • Votre assurance auto est-elle en ordre ? Savez-vous où se trouvent le certificat de conformité et d’immatriculation de votre véhicule ?
  • Avez-vous également emporté un peu d’argent liquide et une clé de réserve ? Pour conjurer le sort : s’il y a un problème durant une journée ensoleillée, pas de souci. Mais si ça arrive au milieu de la nuit, par moins 8°, vous serez heureux de pouvoir les sortir de votre poche.

 

5. N’oubliez pas les équipements obligatoires

Vérifiez si l’équipement de base de votre véhicule est toujours en ordre : extincteur, triangle de danger, gilet réfléchissant, roue de secours et trousse de secours. Vous roulez en France ? N’oubliez pas l’alcootest. Vous franchissez les frontières de l’Espagne, la Slovénie, la Croatie ou la Hongrie ? Les ampoules de réserve sont obligatoires.

 

6. Adaptez votre conduite aux spécificités de la montagne

  • Votre frein à main peut geler. Lorsque vous garez votre voiture et qu’il gèle, enclenchez la première vitesse.
  • La montée commence ? Vous avez bien le droit de vous aider du frein à main. Levez le frein à main, relâchez l’embrayage en première vitesse, accélérez lentement et lorsque vous sentez que votre voiture a assez de reprise, lâchez le frein à main.
  • En montée, roulez lentement et à basse vitesse sur les routes de montagne enneigées. À haut régime, vous aurez toute la puissance nécessaire. N’utilisez pas trop l’airco, comme ça toute l’énergie est concentrée dans le moteur.
  • En descente, privilégiez également une petite vitesse. Ainsi, vous devrez à peine accélérer ou freiner. N’hésitez pas à utiliser le chauffage à ce moment-là pour refroidir le moteur. Si vous devez freiner, utilisez le frein moteur en passant à une vitesse plus basse.
  • Chouette idée de cadeau d’annif : un cours de conduite préventive sur la neige. Si vous n’avez pas le temps, rappelez-vous que si vous glissez, vous devez débrayer et ne pas donner de coup volant brusque. C’est une bonne raison de garder une distance suffisante avec les autres voitures.
Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous communiquer des informations et offres personnalisées.

En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation.

Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus