Déclarer un sinistre

Les bonnes questions à se poser avant d’aller au Salon de l’Auto

Les bonnes questions à se poser avant d’aller au Salon de l’Auto

Mobilité - 02/01/2018
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

Du 12 au 21 janvier 2018 se tient à Brussels Expo (Heysel) la 96e édition du Salon de l’Auto à Bruxelles. Une bonne occasion de comparer facilement les modèles qui vous font de l’œil et de réaliser des bonnes affaires. Mais ce n’est pas tout ! Cette grand-messe est là aussi pour faire découvrir des nouveautés et faire rêver ‘un peu’. Nous vous aidons à tirer le meilleur de cet événement, avec une liste de quelques questions à vous poser avant de fouler les allées des palais du Heysel.


A. Quelles options de sécurité choisir pour votre nouvelle voiture ?

Pour vous aider à répondre à cette question, replongez-vous dans notre article. Il passe en revue les options de sécurité obligatoires, ou en passe de l’être. Il aborde aussi les options recommandées par la Commission européenne et celles qui vous sembleraient utiles. Vous familiariser avant le Salon avec ces nouvelles technologies vous permettra de ne pas vous sentir perdu et noyé devant les discours affutés des vendeurs et de garder vos objectifs personnels sans dévier de votre trajectoire...


Stock voitures neuves
@ Welcomia - Freepik.com

B. Comment allez-vous financer votre nouvelle voiture ?

Financement classique ? Location longue durée ? Location avec option d’achat ? Si vous n’aviez pas envisagé ces différentes formules, sachez que les spécialistes du secteur du financement sont aussi présents au Salon. Allez les interroger et profitez-en pour y voir plus clair et trouver, qui sait, une formule plus avantageuse que celle à laquelle vous pensiez.


C. Quelle est la valeur résiduelle de votre voiture actuelle ?

Si l’idée de votre visite au Salon de l’Auto est de réaliser de bonnes affaires, sachez au moins quelle est la valeur résiduelle de votre voiture actuelle. Ou le montant auquel vous pourriez la vendre. Réalisez au préalable une estimation en ligne. Elle vous donnera déjà une bonne idée de la valeur de votre voiture, même si elle ne tiendra pas compte de l’état réel et complet de votre véhicule. Mais c’est une bonne indication à avoir en tête. Car si la reprise de votre voiture vous semble vraiment trop basse, rien ne vous empêche de la vendre vous-même via un site de seconde main. Munissez-vous tout de même de patience. Eh oui, mettre votre voiture en vente sur un site de seconde main entraîne de la part des personnes intéressées des questions, des visites, des essais… Cela représente du temps et de l’énergie.


D. Qu’allez-vous faire de cette voiture ?

Savoir quel type de trajets vous allez couvrir avec cette voiture vous permet par exemple de savoir si vous pouvez opter pour une full électrique (dont l’autonomie est encore assez réduite aujourd’hui si l’on reste dans des marques abordables) ou si vous devez plutôt vous tourner vers une hybride, un diesel ou une essence classique.


E. Combien de temps souhaitez-vous conserver cette voiture ?

Là encore, vous projeter dans le futur peut être intéressant pour ne pas vous tromper. Le choix du carburant par exemple doit tenir compte des prospectives fiscales et environnementales. Posez-vous certainement la question si vous pensez au diesel. Fiscalement dans le collimateur, il est aussi appelé à être bouté hors des murs des villes. Autant le savoir… et se renseigner sérieusement sur le sujet. Avant.


Picto borne chargement électrique
@ Succo - Pixabay


F. Vous optez pour une 100 % électrique ? Comment et quand allez-vous la recharger ?

Si vous êtes attiré par la full électrique pour toutes les bonnes raisons écologiques du monde, pensez aussi à la manière dont vous allez procéder à la recharge. Bref, où, quand et comment pourrez-vous brancher votre voiture ? Avez-vous la possibilité de recharger votre voiture à votre domicile ? D’installer le matériel nécessaire à la recharge ? Disposez-vous d’un emplacement pour le temps de la recharge ? Cette réflexion vous évitera un achat coup de cœur qui pourrait s’avérer un mauvais choix si chaque recharge se transforme en parcours du combattant. À propos de parcours, sachez tout de même que l’offre de bornes de recharge s’étoffe de manière intéressante. Et qu’il vous en coûtera entre 2,90 et 3,25 euros de recharge à domicile pour parcourir 100 kilomètres.


G. Vous choisissez une essence ou une hybride ? Comparez quand même les consommations de carburant et les émissions de CO2 !

Certes, le Salon de l’Auto est une belle occasion de comparer. Mais vous faire au préalable une idée des consommations et des émissions entre une hybride et une essence peut se révéler très instructif. Votre première impression risque même d’en être modifiée. Une fois au Salon, vous approfondirez l’étude avec les constructeurs automobiles.


Voir aussi...
Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous communiquer des informations et offres personnalisées.

En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation.

Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus