Auto : pour circuler, faut immatriculer !

Auto : pour circuler, faut immatriculer !

Mobilité - 31/07/2018
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

Ça y est ! Vous avez votre nouvelle voiture. Et vous n’attendez qu’une chose : l’étrenner sur nos belles routes. Pas si vite ! Vous devez d’abord l’immatriculer. Cette obligation légale est valable pour tous les véhicules motorisés, y compris pour les scooters, vélos speed pedelec ainsi que les caravanes et remorques de plus de 750 kg. Petit mode d’emploi pour une immatriculation en douceur...

 

Cette procédure se fait auprès de la Direction Immatriculation des Véhicules (DIV) et vous permet d’obtenir un certificat d’immatriculation et une plaque minéralogique. Tous deux sont indispensables pour pouvoir circuler sur la voie publique ; ne pas les avoir vous expose à des poursuites judiciaires.

 

Comment immatriculer votre véhicule motorisé ?

- Véhicule neuf

Vous allez recevoir une demande d’immatriculation remise par le concessionnaire où vous achetez le véhicule neuf (voiture, moto, vélo électrique, cyclo, caravane...).

 

Vous avez alors deux possibilités :

  1. 1. Vous remplissez (lisiblement) la demande d’immatriculation et vous l’envoyez à votre assureur. Joignez une copie de votre carte d’identité et de votre permis de conduire.
  2. 2. Vous pouvez aussi vous rendre chez votre assureur, qui remplit la demande avec vous. N’oubliez pas votre carte d’identité et votre permis de conduire.

Dans un cas comme dans l’autre, votre assureur envoie votre demande complétée à la DIV, via l’application en ligne WebDIV. Dans les 24 ou 36 heures, vous recevez votre plaque arrière et votre certificat d’immatriculation.

 

- Véhicule d’occasion

S’il s’agit d’une voiture, il existe deux cas de figure. Soit vous achetez votre voiture à un concessionnaire qui vous fournit la demande d’immatriculation. Soit vous l’achetez via un particulier. Il doit alors faire passer la voiture au contrôle technique, où il reçoit la demande d’immatriculation. Cette dernière est valable durant 60 jours et le vendeur doit impérativement vous la remettre lors de la vente du véhicule.

 

S’il s’agit d’une moto d’occasion, il ne faut pas passer le contrôle technique ! Soit vous envoyez la demande d’immatriculation complétée et signée avec le carnet d’immatriculation. Soit vous allez chez votre assureur avec le carnet d’immatriculation et il se chargera de faire la demande d’immatriculation pour vous.

 

Vous n’avez pas d’assureur ? Il est temps d’en trouver un ! C’est une autre obligation légale : votre véhicule doit être couvert par une R.C. Auto avant de pouvoir circuler sur la voie publique. Si vous désirez souscrire une omnium auprès d’un assureur, n’oubliez pas de fournir une copie de la facture d’achat.

 

Qu’est-ce que cela vous coûte ?

Le certificat d’immatriculation et votre nouvelle plaque d’immatriculation vous reviennent à 30 euros. Attention ! Vous devez les payer en espèces à bpost au moment de la livraison (et non par virement).

 

> Vous préférez qu’Ethias se charge des démarches d’immatriculation de votre voiture pour vous ? Suivez le guide !

 

> Vous préférez qu’Ethias se charge des démarches d’immatriculation de votre moto ? Voici comment faire.

 

Immatriculer votre caravane ou remorque de plus de 750 kg

 

Comment immatriculer votre caravane ou remorque ?

Notez tout d’abord que si elle affiche une masse inférieure à 750 kg, vous ne devez pas l’immatriculer. Et autre bonne nouvelle, votre caravane ou remorque est également couverte gratuitement par la R.C. Auto du véhicule auquel elle est attelée.

 

Par contre si son poids excède 750 kg, la procédure varie selon qu’elle est neuve ou d’occasion.

 

Immatriculer une caravane ou une remorque neuve

La procédure est la même que celle d’une voiture. Le vendeur vous a remis un formulaire d’immatriculation pré-rempli reprenant les caractéristiques techniques de la caravane/remorque. Il est indispensable pour compléter la demande d’immatriculation. Petite précision : la caravane doit être assurée chez le même assureur que le véhicule qui la tracte !

 

Immatriculer une caravane ou une remorque d’occasion

Pour obtenir votre demande d’immatriculation, vous devez faire un contrôle technique administratif (sans la caravane) avec le certificat d’immatriculation de l’ancien propriétaire, le certificat de conformité et la facture d’achat à votre nom. Par la suite, la procédure est la même que pour une voiture d’occasion, à un détail près : une fois que vous avez reçu votre plaque, vous devez spontanément passer au contrôle technique avec la caravane ou la remorque attelée.

 

Faut-il immatriculer un scooter, un cyclomoteur ou un vélo électrique ?

 

Devez-vous immatriculer votre vélo électrique ?

Oui, s’il s’agit d’un vélo électrique de type speed pedelec, autrement dit si le moteur vous permet de rouler à une vitesse de plus de 25 km/h et jusqu’à 45 km/h. Les autres vélos électriques non autonomes de puissance inférieure ne doivent pas être immatriculés. Comment ça se passe ? La procédure est la même que pour les scooters, cyclomoteurs et autres quadricycles légers. Complétez la demande d’immatriculation. Téléchargez le formulaire ici. S’il s’agit d’un véhicule neuf, le vendeur vous remettra le formulaire déjà pré-rempli au moment de l’achat. Il vous suffit alors de renvoyer ce formulaire dûment complété et signé à votre assureur qui se chargera de finaliser la procédure. Le coût ? 30 €, à payer en espèces à bpost au facteur qui vous livrera la plaque.

 

S’il s’agit d’un véhicule d’occasion, la procédure est la suivante :

  1. 1. Renseignez- vous : le véhicule a-t-il déjà été immatriculé dans le passé ou pas ?
  2. 2. Si oui, suivez la même procédure que pour les motos. Le vendeur doit vous remettre le carnet d’immatriculation. A vous ensuite d’envoyer le formulaire de demande d’immatriculation complété et signé. Ou rendez-vous chez votre assureur.
  3. 3. Si non, suivez la procédure expliquée juste ici.

 

> Le savez-vous, depuis fin 2017, tous les cyclomoteurs, scooters, véhicules lents et vélos électriques de type speed pedelec doivent être immatriculés ?

On vous en dit plus ici.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous communiquer des informations et offres personnalisées.

En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation.

Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus