Orage

Un orage peut vous occasionner des soucis.
Nous sommes là pour vous conseiller et vous aider, voici comment.
Des dommages suite à l'orage ? Déclarez-les dans votre Espace Client.

Je bâtis, je rénove : de quelles assurances ai-je besoin ?

Faire construire ou rénover un logement, c’est loin d’être une sinécure. Surtout que tout le monde vous le dira, aucun chantier ne se passe jamais comme prévu. Alors quand de grosses tuiles arrivent, mieux vaut avoir souscrit les bonnes assurances pour éviter de vous retrouver au pied du mur avec une ardoise salée à payer. Se couvrir dès le début des travaux, une bonne idée ? Et comment !

 

Ça y est, vous avez reçu tous les permis d’urbanisme, votre demande de prêt est acceptée par la banque et le calendrier des travaux est fixé. Dans quelques mois, vous pourrez emménager dans votre nouveau chez-vous. Mais avant que le chantier ne débute, il vous reste un volet important à régler : les assurances.

Devez-vous déjà assurer votre future habitation dès maintenant, alors que vous n’y vivez pas encore ? Votre architecte ou entrepreneur doit-il assurer le chantier en cas de problèmes ? Et que se passe-t-il si votre voisin se plaint pour des dégradations chez lui à cause de vos travaux ? Voici quelques conseils pour vous sortir de ces mauvais pas.

 

Qui doit couvrir le chantier ?
Votre chantier est sur le point de démarrer et vous avez décidé de confier l’entièreté ou une grande partie des travaux à un maître d’œuvre (architecte, entrepreneur…) qui va tout gérer pour vous. C’est à lui à couvrir le chantier.

En effet, les professionnels du bâtiment sont tenus de souscrire leurs propres assurances pour couvrir leurs responsabilités. Donc si vous faites réaliser vos travaux par des professionnels agréés, pas de souci. Sachez aussi que si vous faites appel à un architecte ou une entreprise de construction, c’est pareil. Leurs assurances couvriront même les différents corps de métier qu’ils engagent pour exécuter les travaux. Un conseil pour éviter les mauvaises surprises : demandez à chacun une copie de leur attestation d’assurance pour vérifier qu’ils sont effectivement couverts.

 

Et en tant que maître d’ouvrage, devez-vous aussi vous assurer ?
Ce n’est pas obligatoire mais si vous souhaitez vous mettre à l’abri d’un bon nombre d’aléas, ces trois assurances sont fortement conseillées.

 

1. Assurance Habitation
Le savez-vous ? Si vous faites construire votre maison, vous pouvez déjà la couvrir par une assurance incendie (Habitation). De plus, vous bénéficiez chez Ethias d’une réduction jusqu’à 50 % sur votre première prime annuelle (jusqu’à la réception provisoire du bâtiment). Mais attention, durant toute cette période, votre bâtiment n’est pas couvert contre certains risques : les dégâts des eaux, les dégâts dus au mazout, la mérule, le bris de vitre, la R.C. immeuble, les catastrophes naturelles et le vol. Et votre contenu n’est assuré qu’au moment de votre emménagement.

Vous avez acheté un logement mais vous avez d’abord de gros travaux à effectuer avant d’y habiter ? Ici aussi, vous avez tout intérêt à protéger votre investissement avec une assurance incendie (Habitation) dès le jour où vous recevez les clefs chez le notaire. Cependant, tant que vous ne vivrez pas dans votre logement, il s’agit d’une couverture limitée, qui exclut notamment les catastrophes naturelles ou le vol des matériaux de construction. Un conseil : demandez le détail de ce qui est couvert (ou pas) à votre assureur. Et n’oubliez pas de lui communiquer la date de votre installation afin de bénéficier de la totalité des garanties.

Les travaux sont terminés et vous habitez maintenant votre logement ? Il est important de mettre à jour votre assurance Habitation afin que votre home sweet home (et son contenu) soit optimalement couvert contre les incendies, les dégâts des eaux, les forces de la nature (tempête, grêle, foudre…), les catastrophes naturelles (inondation, tremblement de terre…) ou les vols. Autre avantage : toutes vos éco-installations sont automatiquement couvertes. Intéressant si vous prévoyez d’installer par exemple des panneaux solaires ou une pompe à chaleur !

 

2. Assurance Familiale
Pour réduire la facture, vous avez décidé d’effectuer une partie des travaux vous-même, comme par exemple casser les murs et arracher le vieux sol qui doit être remplacé. Du coup, vous avez fait installer un container devant chez vous pour jeter tous les gravats. Malheureusement, alors que vous arrivez avec votre brouette pleine sur le trottoir, vous en perdez le contrôle et elle part s’encastrer dans une voiture en stationnement. Nom d’une pipe, il ne manquait plus que cela ! Allez, ne vous en faites pas, avec l’assurance Familiale d’Ethias, cet incident sera vite oublié. Car cette assurance vole à votre rescousse lorsque vous causez des dommages à autrui. Pensez-y !

 

3. Assurance solde restant dû (ou assurance-vie)
Pour financer votre projet de construction ou de rénovation, vous avez probablement souscrit un emprunt hypothécaire et votre organisme financier a dû vous obliger à contracter une assurance-vie dans la foulée. Une sage précaution car cette assurance met à l’abri vos ayants droit si vous veniez à décéder alors que votre crédit n’est pas encore remboursé. C’est elle qui devra rembourser au prêteur la totalité ou une partie du montant (en fonction de votre contrat) qui reste dû. Ce qui évite à vos héritiers d’avoir à supporter cette charge. Plus d’infos ici.

Vous y voyez plus clair ? Tant mieux. Sinon, n’hésitez pas à passer dans un bureau Ethias près de chez vous pour discuter de votre projet et voir quelles sont les solutions les plus adaptées à votre situation. Et dans tous les cas, bons travaux !

 

En savoir plus sur l’assurance incendie Ethias Habitation >

En savoir plus sur l’assurance Familiale d’Ethias >

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?
Merci !