Déclarer un sinistre

Les 5 raisons principales pour lesquelles les Belges annulent un voyage

Les 5 raisons principales pour lesquelles les Belges annulent un voyage

Loisirs - 19/12/2017
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email

© chuttersnap - Unsplash

Rien ne vaut de bonnes vacances. Mais parfois, le plan ne se déroule pas comme il faut. Voici les cinq raisons principales pour lesquelles les Belges doivent annuler un voyage à cause de circonstances imprévues.

 

1. Maladie et blessure

Un refroidissement ou même une grippe légère ne vous empêcheront pas de partir. Et si vous tombez plus gravement malade ? Plus le choix : il faut annuler le voyage. Chaque année, en Belgique, on compte des dizaines de milliers de voyages annulés pour raisons de santé. C’est vrai que si on se casse la jambe juste avant de partir skier, on aura du mal à dévaler les pistes sur des skis ou un snowboard... Et en cas de maladie ou de blessure grave, on a forcément besoin d’une assistance médicale chez soi.

 

2. Circonstances imprévues

En deuxième lieu, on a les problèmes non prévus. Comme un licenciement soudain, une deuxième session qui tombe 30 jours après le retour de vacances, un cambriolage à 48 heures du départ qui vous oblige à rester à la maison ou encore un car jacking sur le chemin de l’aéroport (si, si, c’est possible). Les soucis se font un malin plaisir de surgir à l’improviste. D’où ce conseil en or : il faut prendre une bonne assurance annulation. Pourtant, on est très nombreux à ne pas le faire. Et parfois, l’addition est salée...

 

3. Raisons familiales

Vous l’avez préparé depuis un an, ce voyage romantique ou en famille. Et boum ! Un mois avant le départ, vous vous séparez de votre conjoint, ou vous êtes confronté au décès d’un proche ou encore, vos grands-parents tombent gravement malades. Dans un cas comme dans l’autre, vous êtes moralement, émotionnellement ou physiquement incapable de partir.

 

4. Administration

Plus la destination est lointaine, plus la paperasse est importante, avec son lot de tracas administratifs. Et si votre visa ne vous parvient pas à temps ? C’est malheureusement un motif d’annulation pour de nombreux Belges. Et c’est sans compter sur des problèmes imprévus comme le vol d’un passeport ou d’un permis de conduire international. Si ça arrive dans les 48 heures avant le départ, c’est fichu : il ne reste plus qu’à pleurer vos vacances.
 

 

5. Circonstances exceptionnelles

Enfin, il y a les cas de force majeure. Comme une météo exceptionnelle (cela n’inclut pas les catastrophes naturelles), une pluie telle que votre maison est devenue une grande attraction aquatique ou encore le vent et la grêle qui se sont mis à deux pour casser le toit. Les cas de force majeure peuvent aussi arriver lorsque vous êtes en vacances. Résultat : un retour prématuré à la maison. Une bonne assurance annulation va couvrir toutes ces situations. Et ce n’est pas un luxe !
 

Tous ces exemples sont des situations réelles qui arrivent plus fréquemment qu’on ne le pense. On ne le dira jamais assez : une assurance n’est pas un luxe. Lisez ceci pour tout savoir sur l’assurance Annulation d’Ethias.

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous communiquer des informations et offres personnalisées.

En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation.

Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus