Après avoir signé

Après avoir signé

Habitation - 13/08/2018
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email
Image(s) licensed by Ingram Image
 

 

APRÈS AVOIR SIGNÉ

Hourra, votre bail est signé ! Vous allez pouvoir emménager dans votre nouveau chez-vous. Et après, comment ça se passe avec votre proprio ? Déménagement, travaux et réparations, indexation, résiliation du bail : on vous fait le topo ici.

 

 

Gérez votre déménagement comme un chef

Le jour du déménagement approche ! Et la liste des choses à faire est encore longue : tout emballer, faire appel aux copains ou à une société de déménagement, réserver les panneaux pour bloquer une place de stationnement pour le camion devant la porte (aux deux adresses !), prendre si besoin congé, transférer les abonnements (internet, TV, téléphone, journaux…), ouvrir/clôturer les compteurs (électricité, eau, gaz…), nettoyer et effectuer les dernières réparations avant l’état des lieux de sortie, dégivrer le frigo, … vous n’allez pas chômer une seconde !

 

> Avez-vous pensé à tout ? Jetez un œil ici.


> Vos copains vous lâchent deux jours avant le déménagement ?

Faites appel à un jobeur !

 

> Vous esquintez une fenêtre pendant le déménagement ? Aïe ! Heureusement, vous pouvez faire appel à votre assurance Locataire.

 

> Qui avertir de votre changement d’adresse ? Votre commune (profitez-en pour demander votre carte riverain, vous éviterez ainsi les PV), votre banque, votre employeur, vos fournisseurs d’énergie, d’eau et de télécoms, les services auxquels vous êtes abonnés, etc. Voici une liste ici.


> Faites suivre votre courrier, facile avec bpost!

 

D’autres astuces et conseils !

 

> Comment repeindre votre home sweet home de main de  maître ? Suivez ces 5 étapes.

 

> Comment réussir votre pendaison de crémaillère et briser la glace avec vos voisins ? nspirez-vous ici.

 

L’indexation, c’est pas systématique

Chaque année, votre propriétaire peut décider d’indexer votre loyer, pour l’adapter à l’évolution des coûts de la vie. Il en a tout à fait le droit, pour peu que le bail ait été dûment enregistré. Sachez aussi que l’indexation n’est pas une obligation, certains propriétaires préférant ne pas augmenter le loyer de peur de perdre de bons locataires.

 

Ça fonctionne comment ? À la date anniversaire du début du bail, votre propriétaire doit vous avertir par écrit de l’indexation du loyer, en vous indiquant le nouveau montant adapté à payer. Votre propriétaire a tardé à vous envoyer sa lettre ? Il a toujours le droit de vous réclamer une indexation. Et pour les mois précédents qui auraient déjà dû être indexés ? Il ne pourra pas revenir plus de 3 mois en arrière.

 

> Quel sera le montant de votre loyer indexé ?

Utilisez ce calculateur.

 

Dégâts et réparations dans le logement : qui doit réparer ?Image(s) licensed by Ingram Image
 

Dégâts et réparations : qui paie quoi ?

Une chaudière en panne, des égouts bouchés, un WC qui fuit, un carrelage cassé ? Qui doit s’en charger et qui doit payer la facture ? En gros, les grosses réparations incombent au propriétaire et les petites au locataire.

 

> Quels sont les droits et devoirs de chacune des deux parties ? Lisez notre article très instructif sur le sujet.

 

> Bon à savoir : dans certains cas, vous pouvez faire jouer votre assurance Locataire. Quand vous avez distraitement oublié de fermer le robinet de la baignoire par exemple.

 

> Votre proprio rechigne à remplacer la chaudière qui n’est plus aux normes ? Quand l’une des deux parties fait la sourde oreille, une seule solution : faire appel à la justice. Dans un premier temps, adressez-vous au juge de paix pour trouver une solution à l’amiable. C’est gratuit. Le conflit s’envenime et chacun reste sur ses positions ? Alors il va falloir intenter une action en justice, et là, la facture risque d’être salée.

 

Un souci pour payer votre loyer ?

Vous avez perdu votre emploi ou avez dû faire face à de grosses factures imprévues… résultat, vous êtes en retard de loyer. N’attendez pas que la situation ne devienne plus compliquée : contactez votre bailleur au plus vite et expliquez-lui la situation afin de trouver un terrain d’entente, comme une baisse provisoire du loyer ou l’étalement du paiement. Votre propriétaire ne se montre pas très compréhensif ? Il voudra peut-être se servir de la garantie locative pour récupérer une partie des loyers impayés. Ou décider de saisir la justice de paix… ou la justice tout court pour demander la résiliation du bail et votre expulsion.

 

> Quelle est la procédure en cas de conflit locatif ?  

Consultez ce site.

 

Résiliation de bail : quelles sont les règles ?

 • Pour les baux classiques, la règle est simple : la demande de résiliation doit se faire par écrit et respecter un préavis, de 3 mois pour le locataire et de 6 mois pour le propriétaire. A savoir aussi : le préavis ne démarre que le 1er jour du mois qui suit. Attention enfin aux indemnités de départ, si vous quittez votre logement dans les 3 premières années. On vous en dit plus ici.

 

• Pour les baux de courte durée (max. 1 an), la nouvelle réforme stipule que vous avez dorénavant le droit de casser le bail avant terme, moyennant un préavis de 3 mois et une indemnité de 1 mois.

 

• Vous vivez en colocation ? Il y a également du neuf pour vous ! Désormais, il suffit d’informer le bailleur 2 mois à l’avance de votre décision de quitter la coloc’. Vous n’avez aucune indemnité à payer mais vous devrez retrouver un candidat pour reprendre votre chambre, qui devra être validé par les autres colocataires.

 

• En kot ? A Bruxelles, vous pouvez rompre votre bail anticipativement, à condition de donner 2 mois de préavis. Sans indemnité ! En Wallonie, le délai de préavis est également de 2 mois mais pas question de le donner après le 15 mars pour échapper au paiement des mois d’été ! En plus, vous devrez vous acquitter d’une indemnité de 3 mois. Rassurez-vous, la loi prévoit aussi plusieurs exceptions.

Lisez notre article à ce sujet.

 

-------------

 

Plus d’infos à propos de la location ?

Consultez le site de Wikifin.

 

Des questions à propos de la nouvelle réforme sur les baux à Bruxelles ?

Cette brochure vous explique tout.

 

La réforme des loyers 2018 en Wallonie ?

Tous les détails sont ici.

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous communiquer des informations et offres personnalisées.

En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation.

Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus