Que couvre une assurance familiale ?

Que couvre une assurance familiale ?

Famille - 19/06/2019
Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp Email
Image(s) licensed by Ingram Image
 

Quitter le nid des parents, se séparer, avoir des enfants, s’installer ensemble… votre situation familiale peut être amenée à changer plusieurs fois au cours de votre vie. Mais cela change-t-il quelque chose pour vos assurances ? Par exemple, pouvez-vous encore compter sur les assurances de vos parents si vous quittez la maison ? Devez-vous modifier vos contrats à l’arrivée d’un enfant, ou si vous vous mettez en ménage ? Et en cas de divorce, qui va garder les assurances ? Voyons les cas de figure les plus fréquents.

 

Mon enfant part vivre en kot

Aussi longtemps qu’il vit sous votre toit, votre enfant est couvert par vos assurances. Mais que se passe-t-il s’il part vivre en kot le temps de ses études ou séjourne à l’étranger dans le cadre d’un stage ? Eh bien, cela ne change rien, tant qu’il reste domicilié chez vous.

 

Assurance incendie : inutile de souscrire une assurance séparée pour la location d’un logement d’étudiant en Belgique ou à l’étranger. L’assurance habitation de votre domicile s’étend aussi aux kots. Et ce, sans surprime ! Vous ne devez même pas avertir votre assureur, cette extension de garantie est automatique. En savoir plus.

 

Assurance familiale : votre fille renverse son café sur la tablette d’un de ses camarades ou votre fiston blesse un piéton alors qu’il roule à trottinette dans les ruelles de Lisbonne pendant son échange linguistique ? Pas de souci, votre assurance familiale prend le relais pour indemniser les dommages.

 

Assurance auto : avec les allers-retours entre le kot et la maison, les cours au campus et les stages, votre fille utilise de plus en plus votre voiture. Attention ! Tant que votre enfant a moins de 26 ans et ne conduit votre voiture qu’occasionnellement, il est couvert par votre assurance. Vous devez toutefois avertir votre assureur. Par contre s’il s’agit d’un usage quasi quotidien, il va falloir modifier l’assurance. En savoir plus.

 

Assistance voyage : votre enfant peut continuer à voyager tranquille. Votre assistance couvre tous les membres de votre ménage domiciliés sous votre toit, que vous voyagiez ensemble ou séparément.

 

Mon enfant quitte la maison

C’est inévitable : un jour les enfants quittent le nid pour voler de leurs propres ailes. Et tant mieux ! Par contre, devenir adulte rime aussi avec nouvelles responsabilités… comme gérer soi-même ses assurances. Car dès que vos enfants se domicilient ailleurs, ils cessent d’être couverts par vos contrats. A eux donc de souscrire leurs propres couvertures en fonction de leurs besoins. Par exemple, une R.C. pour le scooter ou la voiture, une assurance locataire pour les dégâts dans le logement, et très utile également, une assurance familiale qui tombera bien à point en cas de dommages à autrui. Lisez la suite.

 

Je m’installe en solo

L’avantage de vivre seul, c’est qu’on décide de tout. L’inconvénient, c’est qu’on doit aussi tout régler soi-même. C’est votre premier logement sans papa-maman ou sans colocs ? Avec ces 2 assurances de base, vous vous épargnez pas mal de soucis en cas de pépin. Évidemment, tout dépend aussi de vos besoins : possédez-vous un véhicule ? Ou des appareils électroniques ? Vous arrive-t-il de voyager ? Disposez-vous d’une couverture hospitalisation chez votre employeur ? Avez-vous un animal de compagnie ? Enfin, quel est votre tempérament : êtes-vous généralement de nature prudente ou insouciante ? Certains préfèrent opter pour une totale tranquillité d’esprit, d’autres sont prêts à courir plus de risques.

 

Alors, quelles assurances souscrire ? Lesquelles sont obligatoires ? Petit tour d’horizon ici.

 

On a décidé d’habiter ensemble

Prêts à franchir une nouvelle étape dans votre couple ? Félicitations ! Que vous ayez fait le choix de vous marier ou de cohabiter compte peu pour vos assurances. Par contre, il est important que vous soyez tous les deux domiciliés à la même adresse pour profiter l’un et l’autre de l’ensemble des garanties. La bonne nouvelle ? Vous allez économiser pas mal d’argent ! Car dorénavant, fini de souscrire chacun des contrats séparés pour chaque couverture : un seul contrat suffit pour votre ménage.

 

Si aucun des deux n’a encore d’assurance de son côté, c’est facile, vous partez de zéro. Discutez ensemble des assurances dont vous avez besoin : notamment pour votre logement, vos véhicules et pour couvrir les pépins qui pourraient arriver dans votre vie quotidienne ou en vacances. Le savez-vous ? Chez Ethias, vous pouvez souscrire quasi toutes vos assurances en ligne. Rapide et pratique !

 

Si vous avez déjà des assurances en cours, c’est le moment de résilier celles qui font double emploi. Attention : il vous faudra parfois modifier le contrat que vous gardez. Par exemple, vous devrez convertir votre assurance familiale individuelle en formule ménage. Il ne vous en coûtera pas beaucoup plus mais au moins toutes les personnes qui font partie de votre ménage seront couvertes. Y compris vos enfants et vos animaux.

 

Vous projetez de vivre ensemble ? Prenez le temps de lire cet article plus complet.

 

Bientôt un bébé !

L’arrivée d’un enfant, que vous soyez parent isolé ou en couple, n’a aucune incidence sur bon nombre de vos assurances, comme votre R.C. Auto ou votre assurance habitation/locataire. Pareil pour votre contrat d’assistance annuel. En effet, celui-ci couvre automatiquement tous les membres de votre ménage.

 

Les contrats d’assurance à modifier 

Assurance familiale : si vous êtes parent isolé, n’oubliez pas de convertir votre assurance familiale individuelle en formule ménage, ainsi votre petit bout sera automatiquement couvert. Votre bambin renverse son bibi de lait sur la tablette de mamy ? Un ballon dans la fenêtre du voisin ? Rassurez-vous, votre assurance familiale vous sortira de ce mauvais pas.

 

Assurance hospitalisation : que vous ayez souscrit votre propre contrat ou que vous soyez couvert(e) par l’assurance-groupe de votre employeur, pensez à ajouter votre enfant parmi les bénéficiaires de votre police. Comme ça, pas de facture salée en cas de passage par la case hôpital !

 

Fonder une famille, famille recomposée : faut-il revoir ses assurances ?

 

On envisage une famille recomposée

Vous allez probablement vous retrouver avec plein d’assurances en double. À vous de faire le grand tri ! Car dans la plupart des cas, un seul contrat suffira pour couvrir l’ensemble de votre tribu. Quels contrats garder, quels contrats résilier ? Et quelle est la marche à suivre dans un cas comme dans l’autre ? On vous dit absolument tout ici !

 

Notre couple se sépare

Aïe, ce sont malheureusement des choses qui arrivent. Émotionnellement c’est une étape difficile à traverser mais en plus, vous allez devoir régler plein de questions pratiques et de formalités administratives. Les assurances en font partie.

 

Assurance incendie : vous conservez le logement ? Alors c’est vous qui gardez le contrat d’assurance et qui prendrez dorénavant le paiement de la prime à votre charge. Contactez votre assureur pour l’informer de la modification de votre composition de ménage et mettre le contrat à votre nom si ce n’est pas encore le cas. Vous quittez le logement ? Une fois votre nouveau petit nid trouvé, vous devrez vous mettre en quête d’une nouvelle assurance incendie. Vivement conseillé !

 

Assurance familiale : qui dit séparation dit formation non plus d’un ménage mais de deux : le vôtre et celui de votre ex-conjoint(e). Ce qui signifie aussi que chacun devra dorénavant avoir sa propre assurance familiale. Vous aviez souscrit une assurance familiale ensemble ? Si l’assurance est à votre nom, vous restez couvert(e) après la séparation. Vous n’avez pas d’enfant ? Dans ce cas, n’oubliez pas de passer en formule individuelle, légèrement plus avantageuse pour votre portefeuille. Vous avez des enfants ? En principe, les parents restent coresponsables des dommages occasionnés par leurs enfants mineurs. En cas de dégâts, la victime peut donc exiger que l’assurance familiale de l’un des deux parents intervienne.

 

Assurance auto : c’est au propriétaire du véhicule à faire le nécessaire auprès de l’assurance afin de mettre à jour les données du contrat : adresse, nombre et noms des conducteurs… Vous rachetez le véhicule à votre ex ? N’oubliez pas de contacter votre assureur pour le faire immatriculer à votre nom auprès de la DIV.

 

Assistance : vous ne vivez plus sous le même toit, à chacun donc de souscrire son propre contrat. L’un des deux souhaite conserver le contrat en cours ? Passez un coup de fil à votre assureur pour mettre à jour votre contrat. Vous préférez résilier votre contrat commun ? Attention au délai de préavis : informez votre assureur au plus tard 3 mois avant l’échéance annuelle de votre assurance.

 

Hospitalisation : jusqu’à présent, vous étiez repris(e) sur l’assurance hospitalisation de votre ex ? Sachez que vous avez le droit de demander à l’assureur de continuer à vous assurer à titre individuel, sans devoir repasser d’examens médicaux ou remplir un questionnaire de santé. L’assureur vous communiquera alors le montant de la prime que vous devrez payer. Bon à savoir, n’est-ce pas ?

 

D’autres questions liées à votre séparation ? Consultez cette check-list d’Assuralia.

 

Mon conjoint décède

Les contrats d’assurance étaient à son nom ?

Le savez-vous ? Le décès du preneur d’assurance n’annule pas automatiquement les contrats d’assurance souscrits à son nom. Ce sont les héritiers légaux qui « héritent » des contrats. C’est à eux donc qu’incombe le devoir d’informer l’assureur dans les plus brefs délais et de prendre les mesures qui s’imposent. Pour mettre fin à un contrat, la demande de résiliation, accompagnée de la copie de l’acte de décès, doit être envoyée par recommandé dans les 3 mois et 40 jours à dater du décès. En tant qu’époux(se) survivant(e) et héritier(ère) légal(e), vous souhaitez poursuivre le contrat d’assurance ? Contactez votre assureur pour établir un avenant au contrat et modifier certaines informations.

 

Les contrats d’assurance sont à votre nom ? Dans ce cas, demandez à votre assureur de mettre à jour vos contrats en supprimant le nom de votre conjoint de la liste des bénéficiaires là où cela est nécessaire.

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un confort de navigation optimum et vous proposer du contenu adapté, tel que notamment des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. En cliquant sur le bouton 'Continuer', vous acceptez leur utilisation. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet.

En savoir plus